Vous êtes ici : Accueil / Activités / Les conséquences de l’absence du père

Les conséquences de l’absence du père

Analyse de film avec Françoise Nemann, praticienne de la psychothérapie analytique-existentielle.
Quand ? Le 21/06/2019,
de 20:00 à 22:30
Où ? à L’Horloge, rue de Bomel, 154 à 5000 NAMUR
S'adresser à
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

Le thème des conséquences de l’absence du père, proposé le 21 juin prochain, mérite toute notre attention et justifie une construction structurée et étoffée d’une conférence digne de ce nom.

Notre conférencier, Matthieu van der Hoeden, propose de se donner le temps de « maturer » ce sujet qui nous touche.

Nous vous proposons dès lors de consacrer cette soirée du 21 juin à une analyse de film, dont l’animation sera assurée par notre collègue Françoise Nemann, membre de notre association.

L’approche du thème de l’absence du père au travers de l’analyse du film « Mommy » nous avait déjà permis, en janvier dernier, d’appréhender ce sujet par une facette particulière, car définitive (le décès du père et les conséquences désastreuses sur le système familial).

Ce film nous avait fait prendre conscience :

- de la nécessité d’offrir un cadre bienveillant en même temps qu’il mettait cruellement en évidence la difficulté de trouver un tel cadre dans le paysage institutionnel actuel ;

- de la complexité du processus d’autonomisation déjà ardu en soi ;
- des nombreux et multiples écueils qui peuvent miner le déroulement de ce processus ; - de pistes créatives essentielles qui vont aider à aller dans le sens de la vie.

Nous projetterons et analyserons le 21/06 prochain le film « Préjudice » de Antoine Cuypers avec Nathalie Baye, Arno et le très touchant Thomas Blanchard.
Ce film abordera aussi l’absence du père mais cette fois par la facette, tout aussi dramatique, du père pourtant présent, qui n’exerce pas la fonction paternelle.

Certains d’entre vous restent peut-être imperméables au cinéma belge. Si cela peut parfois se comprendre, pour vous réconcilier avec le 7è art de notre plat pays, nous vous suggérons d’assister à la projection du film « Préjudice » du jeune réalisateur Antoine Cuypers, car derrière ce nom presqu’inconnu, se cache un cinéaste qui a tout des grands et qui marquera à coup sûr son temps.

Nous décidons de ne pas dévoiler l’intrigue du film. En effet, rien de tel que de vous asseoir vous-même à la table de cette famille aux apparences ordinaires mais qui, dans le fond, présente certains signes bien tangibles de dysfonctionnement.

Le temps du film, vous deviendrez les spectateurs privilégiés et impuissants (provisoirement) d’une violence latente, de non-dits oppressants et d’un orage relationnel réaliste qui ne pourra que laisser des traces dans le cœur de nos personnages comme dans le nôtre.

Antoine Cuypers a fait le choix d’un huis-clos pour mettre en exergue son scénario écrit à quatre mains avec l’auteur Antoine Wauters (Nos mères.... - Editions Verdier).

 

Inscription souhaitée

 

Le versement de l’inscription doit se faire sur le compte d’APAE : BE84 5230 8027 5659
7 € (membres effectifs APAE)
10 € (membres adhérents APAE)
12 € (non membres)